ARAAFU | L’association
15702
page-template-default,page,page-id-15702,qode-listing-1.0.1,qode-social-login-1.0,qode-news-1.0.2,qode-quick-links-1.0,qode-restaurant-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.4,vc_responsive

L’association

L’ARAAFU, Association des restaurateurs d’art et d’archéologie de formation universitaire, est une association de professionnels de la conservation-restauration créée en 1982 selon la Loi de 1901 (J.O. du 24 décembre 1982).

 

Télécharger les statuts de l’ARAAFU

 

L’association a pour but la promotion d’une conception spécifique de la conservation-restauration, unissant à l’héritage des pratiques traditionnelles, la connaissance des sciences fondamentales, des développements éthiques et scientifiques autour du domaine patrimonial.

 

La conservation-restauration est cette discipline exercée par des professionnels qui couvrent le champ des actions menées sur les biens culturels, pour en préserver la matière et en transmettre le message à travers leur étude et leur exposition. Par une démarche méthodologique qui leur est propre, ces professionnels conçoivent et mettent au point des interventions qui participent à l’identification des objets, aux questionnements sur leur histoire et leur technologie, leur contexte de mise en valeur, leur utilisation au sein des lieux patrimoniaux et répondent aux questions soulevées par leur préservation à long terme.

 

Ils sont acteurs :

 

  • de la conservation préventive, au sein de la chaîne des acteurs du domaine patrimonial
  • de la conservation curative, en ayant réuni les données pour la compréhension de ce qu’est l’objet, de son état, visant un diagnostic argumenté puis un projet de conservation-restauration adapté et la réalisation des interventions afférentes
  • de la restauration comme choix esthétique discuté, évalué et assumé par les collaborateurs de la mission de mise en valeur des biens culturels qui leur sont confiés

 

Dans ce cadre général, l’action de l’association se développe sur trois plans :

 

  • universitaire (lien entre diplômés et étudiants du Master de Conservation-Restauration des Biens Culturels de l’Université Paris-I Panthéon-Sorbonne)
  • professionnel (soutien de la recherche en conservation-restauration du patrimoine, lien entre les diplômés et le monde du travail, information des progrès techniques)
  • éthique (promotion des codes déontologiques de la profession reconnus à l’échelle internationale et particulièrement européenne)

 

D’un point de vue pratique, l’ARAAFU développe des activités sur chacun de ces plans par :

 

  • l’organisation de stages et cours de formation permanente, réunissant les professionnels sur des thèmes techniques transversaux ou des questions spécifiques d’une spécialité ou d’un cadre de travail
  • l’organisation de colloques internationaux et la publication des actes (1987, « Recherches et techniques actuelles », 1989, « Traitement des supports, travaux interdisciplinaires », 1992, « La conservation préventive », 1995, « Restauration-Dérestauration-Rerestauration », 2002, « Visibilité de la restauration, lisibilité de l’œuvre », 2010 « La documentation en C-R », 2014 « Retour d’expériences et regards rétrospectifs »)
  • la publication, depuis 1989, de Conservation-Restauration des Biens Culturels (CRBC), revue professionnelle de portée internationale, désormais accessible sur son site internet mais publiée sur papier jusqu’en 2017
  • la publication, depuis 1995, de Cahiers Techniques, actes de rencontres professionnelles touchant à des disciplines variées, dans le domaine de la conservation-restauration du patrimoine

 

En outre, l’ARAAFU a organisé une table ronde qui a permis la création de l’European Confederation of Conservator-Restorers’ Organisation (E.C.C.O., Bruxelles, 14 octobre 1991) dont elle est l’un des membres fondateurs. Elle est également membre d’honneur de la Fédération Française des professionnels de la Conservation-Restauration (FFCR) à la création de laquelle elle a participé en 1992.

Qui peut adhérer ?

 

Télécharger le formulaire d’adhésion 2019

ou

Adhérer via le site HelloAsso

 

L’ARAAFU accueille, en tant que membres, les professionnels de la conservation-restauration diplômés du Master de Conservation-restauration des Biens culturels de l’Université de Paris I-Panthéon Sorbonne, ainsi que les étudiants de cette formation qui en font la demande.

 

Elle accueille également, en tant que membres associés, les personnes physiques ou morales qui adhèrent à la définition de la profession adoptée par l’ICOM à Copenhague en 1984 (publiée dans Museum, 1985) et au texte  » Le conservateur-restaurateur : profession, formation et règles d’éthique  » proposé par l’E.C.C.O. (Confédération européenne des Organisations de Conservateurs-Restaurateurs) et adopté par l’ARAAFU.

 

Les membres associés bénéficient de tous les droits financiers et des informations que propose l’association ; ils peuvent participer aux groupes de travail (publications, formations, colloque, journées d’étude ou tout groupe créé autour d’un projet particulier) ; ils ne peuvent pas voter en assemblée générale ni participer au conseil d’administration.

 

Toute personne qui souhaite adhérer à l’ARAAFU en tant que membre associé est invitée à envoyer au secrétariat – par courrier postal ou électronique – une demande écrite accompagnée d’un CV et de la présentation de quelques travaux. Cette demande sera soumise au vote du conseil d’administration qui se réunit tous les mois.

 

L’adhésion à l’association est conditionnée par le règlement d’une cotisation annuelle qui soutient les activités de l’ARAAFU et donne droit aux avantages suivants :

  • réduction sur le prix de vente des publications de l’ARAAFU (Cahiers Techniques, Actes de colloques)
  • réduction sur le prix d’inscription aux stages de formation organisés par l’ARAAFU
  • réduction sur le prix d’inscription aux colloques organisés par l’ARAAFU

 

L’appartenance à l’ARAAFU ne peut être utilisée à des fins publicitaires.